Der Jahrgang 2010

Le millésime 2010

Le départ de la végétation a été relativement précoce, suivi d'un printemps assez frais et humide pour la région. Puis, un été exceptionnellement chaud semblait présager un début de vendanges avancé. Ce temps sec à l'extrême (8mm de pluie fin juin, puis plus une seule goutte d'eau) a favorisé une forte concentration en sucre dans le raisin, mais aussi retardé sa maturité. La teneur en acidité restait importante, le développement des arômes très lent.

Mais les vendanges se sont ensuite bien déroulées :

Aucune pluie n'ayant été annoncée, la planification a pu se faire sereinement. La dégustation régulière des baies a permis de fixer le moment des vendanges pour chaque parcelle.

Presque toutes les vendanges ont été faites à la main dans des petits cageots. Seuls les raisins destinés au rosé et une partie du carignan et du merlot ont été récoltés à la machine. Nous limitons la part de vendange mécanique chaque année même si nous apprécions la réactivité de cette méthode de cueillette.

Le mourvèdre et le carignan du plateau ont dû attendre leur maturité optimale début octobre, ce qui est exceptionnel.

Certes, le rendement très bas (en moyenne 28hl/ha) ne correspondait pas tout à fait à nos attentes, mais l'objectif que nous nous étions fixé était atteint : un produit de haute qualité.

Les assemblages de ce premier millésime depuis l'acquisition du domaine étaient capitaux car ils ont déterminé le style de chaque cuvée. C'était passionnant et nous pensons avoir construit une gamme originale et qualitative.

Les vieux oliviers sont une partie intégrante de notre propriété du Mas des Quernes. De nombreux amis nous ont aidé à accomplir ce travail fastidieux qu'est la cueillette des olives. Nous apprenons à dominer cette production minuscule (cueillette plus précoce, choix du moulin, conditionnement rapide).

 
 
Mas des quernes